Joignez notre réseau de talents

Chef de service - Transactions fiscales relatives aux avions - 33923

Lieu: DUBLIN, DUBLIN, IRLANDE
Date de début d'affichage: 13 févr. 2024
Date de fin d'affichage: 27 févr. 2024

Partager:

Description de poste

Description

Appartenir à Air Canada, c’est appartenir à un symbole canadien, Air Canada récemment élue meilleur transporteur aérien en Amérique du Nord. Faites décoller votre carrière en vous joignant à notre équipe novatrice et diversifiée à l’avant-garde du transport aérien de passagers.

Le chef de service – Transactions fiscales relatives aux avions est responsable de la gestion des risques liés à la fiscalité internationale des revenus et des transactions en lien avec (i) les avions, à savoir les achats et ventes, les locations, les financements et les refinancements, et (ii) d’autres projets ponctuels portant sur la fiscalité internationale. 

Air Canada mène actuellement un important programme de renouvellement et d’expansion de son parc aérien afin de desservir de nouveaux marchés. Le grand nombre de livraisons d’avions neufs et de retraits d’appareils dans divers territoires cette année et au cours des prochaines années génère une demande de conseils en matière de fiscalité des transactions internationales dans plusieurs territoires. Par conséquent, la personne occupant le poste de chef de service – Transactions fiscales relatives aux avions doit avoir l’expérience nécessaire pour déterminer et évaluer rapidement les conséquences fiscales dans le but de négocier les transactions liées aux appareils tout en protégeant les intérêts d’Air Canada sur le plan de la fiscalité à l’échelle mondiale. De par la mobilité des avions dans l’ensemble des territoires, les transactions liées aux appareils sont exposées à une multitude de taxes indirectes telles que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), les droits de douane ou d’autres frais. La personne retenue pour ce poste de chef de service aura également la responsabilité d’examiner les contrats et de recommander des solutions visant à limiter l’exposition d’Air Canada aux taxes lors des transactions relatives au parc aérien. Le titulaire du poste doit posséder une solide compréhension des structures internationales complexes afin de repérer les problèmes liés à la fiscalité canadienne et aux fiscalités étrangères et d’y trouver des solutions. Un nombre important de livraisons d’avions neufs au cours des prochaines années nécessitera de nouveaux financements ou refinancements, dont les conséquences fiscales tomberont également sous la responsabilité du chef de service.    

Étant donné que ce poste exige de travailler en étroite collaboration avec un certain nombre de services au sein d’Air Canada, notamment les Affaires juridiques, les Finances, la Trésorerie, les Programmes avions, la Maintenance, etc., la personne titulaire devra assurer une communication constante et claire avec le directeur, les cadres supérieurs et la haute direction.  

La personne retenue pour le poste devra apporter son aide à la haute direction sur d’autres projets ponctuels portant sur la fiscalité internationale.

Responsabilités:

  • Évaluer les répercussions fiscales de toutes les propositions de transactions liées au parc aérien et proposer des solutions pour les atténuer. 
  • Examiner les feuillets de modalités et les accords relatifs au parc aérien, notamment en ce qui concerne l’achat, la vente, la location, la sous-location, le prolongement des contrats de location, l’innovation, les financements et les refinancements. 
  • Évaluer les risques fiscaux pour Air Canada dans les territoires étrangers, en ce qui concerne les transactions relatives au parc aérien. 
  • Se tenir au courant des développements actuels dans le domaine de la structuration et du financement des appareils dans le monde et informer le directeur de ceux qui méritent d’y porter attention. 
  • Assurer la coordination avec le service des Affaires juridiques d’Air Canada et les conseillers externes sur les questions de fiscalité étrangère. 
  • Aider le directeur à élaborer et à mettre en œuvre des directives et des procédures adaptées visant à s’assurer qu’Air Canada et ses filiales respectent tous les engagements fiscaux et toutes les exigences en matière de déclaration fiscale à l’étranger imposées à Air Canada en vertu des accords sur les appareils. 
  • Assurer la liaison, au besoin, avec les Finances, l’Approvisionnement, la Maintenance, les Programmes avions, les Affaires juridiques et d’autres services, notamment Air Canada Rouge, sur les questions de fiscalité internationale.

Efforts:

  • Excellentes habiletés en matière de relations interpersonnelles 
  • Capacité à travailler dans un environnement très dynamique et sous pression 
  • Solide esprit d’analyse et habileté avérée à gérer plusieurs dossiers 
  • Discernement, et solides aptitudes pour l’organisation et la prise de décisions 
  • Sens aigu des affaires 
  • Attitude axée sur les résultats, esprit d’équipe et solide éthique du travail 
  • Excellentes habiletés pour la communication orale et écrite 
  • Curiosité, souplesse, persévérance, et capacité à gérer des situations aux échéanciers serrés et à composer rapidement avec le changement, aspects essentiels à la réussite.

Conditions de travail:

Très petite équipe sur place – travail trois jours par semaine au bureau de l’aéroport et deux jours à domicile.

Qualifications

  • Diplôme universitaire en droit, en affaires, en comptabilité ou en finances 
  • Certifications CTA/AITA (les candidats en voie de l’obtenir peuvent être pris en compte s’ils ont de l’expérience pertinente) 
  • Au moins cinq ans d’expérience en fiscalité, et vaste expérience dans l’interprétation et l’analyse de la législation fiscale 
  • Expérience des transactions relatives aux avions, et plus particulièrement en matière de fiscalité, un avantage indéniable  
  • Connaissance détaillée des différentes transactions liées au parc aérien, notamment les structures d’achat, de location et de financement (p. ex. certificat de fiducie bonifié portant sur du matériel, contrat de vente conditionnelle, entités spécifiques, vente et cession-bail, contrats de location-financement, etc.) 
  • Connaissance et expérience des taxes internationales, dont les taxes indirectes 
  • Expérience marquée en interprétation et en analyse de la législation relative à la fiscalité 
  • Vastes connaissance et expérience dans l’interprétation des conventions fiscales et des accords bilatéraux (p. ex. accords en vue d’éviter les doubles impositions) 
  • Expérience en évaluation de l’expérience d’avocats-conseils et de conseillers étrangers, un atout 
  • Connaissance des impôts sur le revenu, des taxes de vente et des taxes d’utilisation des États-Unis.

Conditions d’emploi :

  • Les candidats doivent avoir le droit de travailler dans le pays choisi au moment où un emploi leur est offert. Il incombe entièrement aux employés posant leur candidature d’obtenir les permis de travail, les visas ou toutes autres autorisationsrequises pour le poste.

Exigences Linguistiques

À compétences égales, la préférence sera accordée aux candidats bilingues. Maîtrise de l’anglais, une exigence, et du français, un atout.

Diversité et inclusion

Air Canada est résolument engagée en faveur de la diversité et de l’inclusion et vise à créer un milieu de travail sain, accessible et gratifiant qui met en valeur la contribution unique de nos employés au succès de notre entreprise.

En tant qu'employeur qui garantit l'égalité d'accès à l'emploi, nous encourageons les candidatures les plus diverses afin de pouvoir nous doter d’un effectif varié et représentatif de nos clients et des communautés où nous vivons et offrons nos services.

Air Canada remercie tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes sélectionnées pour une entrevue seront contactées.

Partager: